Posts

Self-defense – vidéo de sensibilisation #1

Vidéo de présentation sur l’importance d’apprendre le self-defense.

Parce qu’une agression peut arriver à n’importe qui, n’importe où.
Parce qu’on ne peut hélas pas toujours fuir d’une agression, en dernier recours il ne reste qu’une solution : savoir se défendre.

C’est pour cette raison que notre coach vous propose des cours particuliers de self-defense, à domicile, seul ou à plusieurs.

Si vous souhaitez en savoir plus, ou commencer votre apprentissage du self-defense, contactez-nous : contact@primetraining.fr

Ce très court-métrage a pu être réalisé grâce à la participation du club associatif ASCO Khiem Ho, où notre coach enseigne bénévolement depuis plusieurs années.

Rejoignez-nous aussi sur nos réseaux sociaux :
Facebook
Instagram

Préservez vos mains, changez votre technique de saisie !

saisi-barre

Je vois beaucoup de personnes s’entrainer et se plaindre de douleurs dans la paume de la main, voire même se blesser (surtout lors des exercices pour le dos). Au contraire, je vois aussi beaucoup de pratiquant montrer fièrement ces blessures. Cela est dû à une mauvaise technique de saisie.

Cette image de “guerrier” avec les mains pleines de corne et de blessures est largement répandue par certaines “stars” de Fitness/Musculation/Crossfit, encourageant les pratiquants à adopter cette philosophie “no pain no gain”.

 

Sur les réseaux sociaux, il n’est pas rare que certaines personnes montrent fièrement leurs blessures. Voici quelques exemples :

blessurespaume1

La question est : pourquoi être fier de blessures que vous pouvez éviter ? Quel est le gain à se blesser volontairement ?

Le problème éthique que cette philosophie “no pain no gain” implique, est que toutes les sources de douleurs à l’entrainement deviennent une raison d’être fier de soi. Or, plein de douleurs ne sont pas productives pour votre progression et sont facilement évitables.

 


Pourquoi ces blessures ?

 

os-fr

Au fil des entraînements, se développe à la jointure des métacarpes et des phalanges proximales, de la corne. Elle est créée par le frottement des barres et des haltères avec la paume. Cela est tout à fait normal, c’est la façon dont le corps s’adapte pour rendre la peau résistante aux contraintes qu’elle subit. En effet, si le corps crée de la corne, c’est pour protéger les couches de peau plus profondes, plus fragiles, afin d’éviter les blessures ouvertes.

bourrelet-paume

 

Plus les contraintes sont importantes, plus la peau va chercher à se renforcer. Le problème est qu’à l’endroit où vous saisissez votre barre, se trouve un petit bourrelet. En saisissant la barre normalement, vous allez pincer ce bourrelet qui va alors subir une énorme contrainte. Sur le long terme, de la corne va se créer.

Lorsque la corne sur ce bourrelet est trop épaisse, premièrement, elle va provoquer des douleurs lorsqu’elle va se pincer. Deuxièmement, la différence de densité de peau avec le reste de la paume va créer des faiblesses qui, au moindre roulement de la barre (ou glissement de la main), va arracher la corne pincée entre la barre et vos doigts.

Pour protéger vos mains, il suffit donc de saisir la barre de manière à éviter que ce bourrelet soit pincé.

 


La technique de saisie

 

Cette technique de saisie est pertinente sur les mouvements de tirage (ex: Traction, Rowing buste penché), de soulevé (ex: soulevé de terre) ou lors de saisies bras tendus (ex: Fentes, shrug). Cette prise est utilisée, entre autre, par certains gymnastes de haut-niveau, très sujet à ce type de blessure, afin de soulager les contraintes sur certains exercices.

Instinctivement, vous allez saisir votre barre en la posant au milieu de votre paume puis en refermant vos doigts dessus. Comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous, prendre la barre de cette façon va pincer le bourrelet entre la barre et vos doigts. A terme, vous finirez donc avec de la corne très prononcée, voire des blessures.

 

saisi-barre-mauvaise

 

Au lieu de poser la barre sur votre paume, essayez plutôt de poser votre barre au niveau de vos phalanges proximales comme ci-dessous. De cette façon, le bourrelet n’est plus pincé, mais écrasé contre la barre, évitant ainsi les douleurs et les blessures. Vous perdrez peut-être très légèrement en force de préhension au début, le temps de vous habituer. Si vous n’avez pas la force de maintenir cette prise, une faiblesse au niveau de votre grip devra être travaillée.

 

saisi-barre-bonne

 


Conclusion de notre coach “Prime Trainer”

 

Cette prise est utile pour certains types d’exercices, mais inutile pour d’autres. Elle n’a aucun avantage sur un curl haltère par exemple. De plus, elle perdra son intérêt lors de charge trop lourdes, comme par exemple lors d’un maximal au soulevé de terre. Il existe d’autres techniques de saisie pour les mouvements de force comme par exemple la prise crochet utilisée en haltérophilie.

Si vous êtes préparateur physique, pensez que dans certains sports, comme le tennis par exemple, votre sportif a besoin de mains en bonne santé toute l’année. Ne le pénalisez pas en le blessant.

Maintenant que vous savez comment protéger vos mains pourquoi continuer à utiliser vos anciennes habitudes ? Certes, avoir de la corne montre le chemin que vous avez parcouru, mais si vous voulez impressionner, montrez vos performances et votre progression, pas vos erreurs ! Si vous voulez montrer votre expérience, montrer que vous vous entrainez intelligemment !

De plus, personne n’aime des mains en mauvais état ! Elles sont vos outils de travail de tous les jours, prenez-en soin.

Notre coach fait attention à chaque détail pour préserver votre intégrité physique. Pour être coaché et rester en bonne santé, contactez-nous !
contact@primetraining.fr